Catégories
Actus culinaires

Plus de violence sur la Costa del Sol: ils trouvent un homme abattu dans une maison à Marbella

Vendredi,
28
août
2020

14:46

La victime est d'origine française et son corps a été retrouvé par un ami. Toutes les hypothèses restent ouvertes, bien que celle du calcul gagne en force

Un agent de la police

Un agent de la police nationale surveille une rue de Marbella.
PRESSE EUROPE

La police nationale enquête sur la mort violente présumée d'un homme à Marbella dont le corps sans vie a été retrouvé blessé par balle dans une maison près du terrain de golf de Los Naranjos.

Selon EL MUNDO de sources proches de l'affaire, la victime est un individu de Origine française et son corps a été retrouvé par un ami, qui a été celui qui a sonné l'alarme.

Les sources susmentionnées ont indiqué que l'homme est décédé des suites de plusieurs blessures par balle et toutes les hypothèses restent ouvertes. Cependant, le fait que l'Unité du crime organisé et du crime organisé (Udyco) ait pris en charge les enquêtes renforce la possibilité qu'il s'agisse d'un règlement de comptes.

Le cadavre a été transféré au siège de l'Institut de médecine légale (IML) de Malaga pour une autopsie pertinente à effectuer, tandis que les premières enquêtes sont axées sur la tentative de connaître les activités de la victime et d'approfondir son environnement pour déterminer avec qui il interagissait sur la Costa del Sol.

Les agents ont effectué l'inspection visuelle pertinente à la maison et tentent de recueillir des témoignages pour aider à reconstruire ce qui s'est passé.

Précisément cette semaine, le porte-parole de la mairie de Marbella, Flix Romero, a exigé que le ministère de l'Intérieur accorde une "plus grande attention" à la ville pendant les mois d'été, car des sources municipales ont assuré qu'il y a des nuits où il y a une seule patrouille de la police nationale pour toute la ville. Une plainte chronique que les syndicats de police ont déposée et qu'ils s'étendent à toutes les municipalités de la Costa del Sol.

"Nous percevons de la part du conseil municipal que, de la part du ministère, dans une situation actuelle et dans une ville comme la nôtre, il n'y a pas eu les prévisions nécessaires", a déclaré le maire, qui a ajouté que "je comprends qu'il y a d'autres priorités, ou d'autres besoins, et vous n'en avez peut-être pas assez veux dire"Mais nous comprenons aussi qu'une ville comme Marbella, ou tout autre touriste, ne peut pas avoir le même régime de vacances – des agents de la police nationale – que d'autres municipalités de l'intérieur de l'Espagne qui ne sont pas touristiques", a-t-il déclaré.

Romero, cependant, a souligné le travail effectué par le personnel du commissariat de police de Marbella – "il fait son travail avec mérite en tenant compte des rares ressources" dont il dispose – et a ajouté que des cas tels que l'enlèvement de l'homme qui fait l'objet d'une enquête du après samedi, ils sont "ponctuels".

La victime de cet événement voyageait en un tout terrain accompagné de deux individus – qui faisaient apparemment partie de son service de sécurité – lorsqu'un touriste les a interrompus. Un groupe de personnes armées est sorti de l'intérieur et se serait fait passer pour des policiers pour l'emmener. Des enquêtes ultérieures ont révélé que le tourisme dans lequel voyageaient les faux agents avait été loué.

L'enquête est toujours ouverte, répètent des sources policières, ajoutant qu'elles s'efforcent de découvrir les activités de la victime et enquêtent sur leur environnement pour tenter de déterminer le contexte de cet événement.

Quelques jours après que le gouvernement municipal a exigé plus de ressources de l'exécutif central, un individu qui cache un fusil Kalachnikov Dans une valise, il a été arrêté après s'être enfui et avoir joué dans une poursuite spectaculaire à travers différents quartiers de la ville.

Selon les critères de

Le projet Trust

Savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *