Catégories
Actus culinaires

Plus de 40 personnes sanctionnées pour avoir organisé des fêtes clandestines à Saragosse

samedi
19
septembre
2020

16:51

Les propriétaires de l'un des bars sanctionnés ont étudié le profil des clients et s'ils voyaient un possible déni de coronavirus, ils l'ont informé qu'à partir d'une heure du matin, ils continueraient à huis clos.

Image d'un des locaux lors de l'intervention

Image de l'un des habitants lors de l'intervention policière.
POLICE NATIONALE

La police nationale a expulsé à l'aube ce samedi à Saragosse un bar et une peista locale, où ils se trouvaient de nombreuses personnes buvant et fumant, en plus de ne pas respecter le reste des mesures de sécurité sanitaire requises.

Les propriétaires de l'établissement ont étudié le profil des clients et s'ils voient un possible denier de coronavirus Ils l'ont informé qu'ils étaient ouverts jusqu'à 13 heures et qu'à partir de ce moment-là, ils continueraient à huis clos.

L'Unité de prévention et de réaction et le Groupe d'intervention opérationnelle ont vérifié à 2 h 40 ce samedi que ledit établissement, situé rue Pedro Mara Ric, était ouvert au public, mais avec la porte fermée.

À l'intérieur, ils étaient 23 clients "dans une attitude festive, consommant des boissons alcoolisées, fumant et jouant de la musique", selon des sources policières.

Ils ont été proposés, ainsi que les propriétaires des locaux, à une sanction pour non-respect des mesures de sécurité sanitaire et pour rester ouverts en dehors des heures autorisées.

Une heure plus tard, le Citizen's Attention Group surpris plusieurs personnes célébrant une fête à un pois récréatif, dans un endroit de la rue Mara Virto. À l'intérieur, 18 personnes fumaient et buvaient, la plupart sans masque et sans garder la distance de sécurité requise.

Les agents ont expulsé la partie illégale et proposé quatorze des participants pour non-respect des mesures de sécurité, quatre sanctionnés pour consommation de stupéfiants et une plainte auprès du propriétaire de l'établissement.

De plus, à l'aube de ce lundi, une patrouille de sécurité citoyenne surpris plus de 80 personnes consommant des boissons alcoolisées, sans maintenir une distance de sécurité et la plupart sans masque.

Cela s'est produit dans la rue Arzobispo Apaolaza dans la capitale aragonaise, lorsque les agents ont vu plus de 50 personnes sur la voie publique devant une taverne bien connue.

Sur sa terrasse, d'une dizaine de mètres carrés et située entre la voie publique et l'accès aux lieux, il y avait une trentaine de personnes buvant et fumant sans garder des distances de sécurité. Le propriétaire de l'établissement a été sanctionné pour lui avoir permis de ne pas se conformer aux mesures de sécurité sanitaire.

Selon les critères de

Le projet Trust

Savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *