Catégories
Actus culinaires

Pablo Casado rencontre Leopoldo López après avoir fui le régime de Nicolás Maduro: "Il est le Mandela du Venezuela"

Vendredi,
30
octobre
2020

14:08

Le chef du PP cite le chef de l'opposition vénézuélienne dans son bureau au Congrès pour soutenir des élections libres dans son pays

Le chef de l'opposition vénézuélienne Leopoldo López et le président du PP, ...

Le chef de l'opposition vénézuélienne Leopoldo López et le président du PP, Pablo Casado, ce vendredi, au Congrès.
DAVID MUDARRA

«C'est pour moi une immense joie de recevoir au Congrès des députés un héros de la liberté, un grand ami de l'Espagne et une personne très chère à moi et à ma famille. Pablo Casado a rencontré ce vendredi le commissaire présidentiel pour le centre du gouvernement du Venezuela et le chef de l'opposition du pays, Leopoldo López, après son évasion du régime de Nicolás Maduro.

López a atterri dimanche dernier à l'aéroport de Madrid-Barajas, après avoir été réfugié pendant un an et demi à l'ambassade d'Espagne à Caracas. Le fondateur de Volonté populaire Il a passé trois ans et demi dans la prison militaire de Ramo Verde et assigné à résidence pendant près de deux ans.

Il s'est réfugié dans la délégation espagnole le 30 avril après l'échec d'une rébellion militaire menée aux côtés de Juan Guaidó. Lopez a une peine de 14 ans pour incitation publique à la violence.

Le président du PP – parti auquel appartient le père de López, qui est député européen – a décrit le dirigeant vénézuélien comme "le Mandela du Venezuela" et "une personne qui sera fondamentale dans l'histoire de ce pays si cher à tous les Espagnols et cela a le soutien de nous tous qui défendons actuellement la liberté dans le monde », dans une courte vidéo diffusée par le PP à l'issue de la réunion.

"Tout mon soutien dans sa revendication d'élections présidentielles libres pour la transition démocratique, de sanctions internationales sur le régime et de plan humanitaire pour le Venezuela", a tweeté plus tard Pablo Casado.

L'épouse de López était présente à la réunion, Lilian Tintori -qui vivait déjà à Madrid avec ses enfants-, et le père de Leopoldo López. Il faut rappeler que le président du gouvernement, Pedro Sánchez, a reçu López ce mardi, à Ferraz, en sa qualité de secrétaire général du PSOE et non en tant que président de l'exécutif.

Pour cette raison, Casado a voulu se différencier et que la scène de sa rencontre est la Chambre basse. "Leo, bienvenue chez vous et beaucoup de courage pour continuer à défendre cette cause fondamentale", celle de "la liberté de tous les vénézuéliens", après "tout ce que vous avez subi: torture, prison, répression", a influencé Casado.

"L'Espagne est avec vous, la liberté est avec vous. Et je suis sûr que très bientôt nous aurons des élections libres au Venezuela, au cours desquelles nous pourrons avoir une transition pacifique vers la démocratie", a conclu Casado.

López l'a remercié pour ses paroles: "Merci beaucoup, Pablo. A vous, à toute l'équipe, à toutes les personnes qui vous accompagnent et à l'Espagne en général. Le peuple espagnol a été solidaire de la cause pour la liberté du Venezuela."

L'opposant vénézuélien a rappelé que "la liberté est un concept abstrait qui n'est connu que lorsqu'il est acquis" ou perdu. "Je savais ce qu'était la liberté quand j'étais enfermé dans une cellule de deux mètres sur deux: c'est là que j'ai compris ce qu'était la liberté."

Selon les critères de

Le projet Trust

Savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *