Catégories
Actus culinaires

Melilla étudie la demande de l'état d'alarme avant l'augmentation des infections

Vendredi,
Onze
septembre
2020

16:05

Poubelle avec masque et gants

Poubelle avec masque et gants

Le gouvernement de la ville autonome de Melilla, à la demande du ministre des Politiques sociales, Mohamed Mohamed Mohand, étude demandant la déclaration d'un état d'alarme dans la ville non à des fins de confinement, mais "en tant que parapluie juridique" pour adopter des mesures pour contrôler la transmission de covid en raison de l'augmentation des cas.

Lors d'une conférence de presse, le conseiller a déclaré que la situation épidémiologique à Melilla est "vraiment inquiétant et complexe"car en quinze jours, elle est passée de la région espagnole avec" les meilleures performances dans la transmission du virus, à être au-dessus de la moyenne nationale en termes d'incidence cumulée pour cent mille habitants ".

Mohamed Mohand a précisé que ce vendredi 25 nouveaux cas ont été incorporés, portant le chiffre à 362 cas actifs en raison de covid dont 14 restent hospitalisés, dont deux aux soins intensifs.

Comme expliqué, les 362 cas positifs sont répartis 44% chez les femmes et 56% chez les hommes, et dans la fourchette de 15 à 29 ans, 35% des positifs sont localisés, ce qui représente 136 du total des actifs. Dans la fourchette de 15 à 39 ans, 50% des cas actifs seront localisés et entre 15 et 59, 75% des cas, souligne le conseiller, qui indique que les personnes hospitalisées ou en USI sont entre 60 et 84 ans.

Trois flambées inquiétantes

Mohand a expliqué que trois flambées sont les plus inquiétantes: celle de la prison avec 8 cas, celle de la préfecture de police avec 18 actifs et 63 contacts, et surtout celle du Centre pour le séjour temporaire des immigrés (CETI), avec 57 positifs et 317 contacts.

A ajouté que il y a 15 foyers dans la ville qui regroupent 183 cas positifs et 1030 contacts directe qui se sont produites, généralement, dans le milieu familial par transmission communautaire, et que l’origine est la réouverture des communications maritimes et aériennes.

Le conseiller a déclaré que, la situation actuelle étant compliquée, il est nécessaire de "des mesures fortes et proportionnées qui doivent viser à réduire la mobilité sur le territoire de Melilla et la limitation de la rencontre des personnes dans les espaces publics et privés ".

Il a précisé qu'avant, la ville "doit demander la déclaration de l'état d'alarme à Melilla, non pas comme mesure de confinement, mais comme un parapluie légal qui permet à l'autorité sanitaire de mettre en œuvre les mesures appropriées pour contrôler la transmission du virus".

Cette proposition a été transférée au président de la ville, Eduardo de Castro, et devra être débattue au conseil des gouverneurs et à la commission de surveillance Covid, et bien qu'il n'y ait pas de date pour ces appels, je sais que ce sera "dès que possible".

Selon les critères de

Le projet Trust

Savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *