Catégories
Actus culinaires

Les franchiseurs en quête de vente malgré la crise du COVID-19

Environ les deux tiers des franchiseurs font activement avancer les efforts de vente de franchises malgré la pandémie de COVID-19 qui frappe le monde.

C'est une des principales conclusions d'une enquête menée en ligne par le fournisseur de plate-forme de gestion de franchise FranConnect.

L'enquête a interrogé 233 leaders de marques de franchise concernant l'impact du coronavirus sur l'industrie de la franchise, selon un communiqué de presse.

Les autres constatations clés comprennent:
• Presque toutes les marques interrogées dans les services aux entreprises (86%) et les services commerciaux et résidentiels (89%) poursuivent leurs efforts de vente.
• 75% des restaurants à service complet – l'un des segments les plus durement touchés au cours du dernier mois – ont signalé l'arrêt des ventes de franchises.
• Plus de la moitié des marques micro-émergentes (moins de 25 sites) interrogées ont déclaré avoir arrêté leurs efforts de vente en franchise, contre seulement 16% de celles comptant entre 100 et 500 unités.

« Sur la base des résultats de notre enquête, COVID-19 a eu l'impact le plus important sur le secteur de la restauration et des services personnels, il n'est donc pas surprenant de voir des franchiseurs réduire ou cesser temporairement leurs programmes de vente de franchise. Comme 67% des franchiseurs dans notre enquête s'attendre à ce que les ventes de systèmes reviennent à leurs niveaux d'avant la pandémie dans environ six mois, une approche conservatrice de la nouvelle croissance est logique « , a déclaré Keith Gerson, président des opérations de franchise, FranConnect, dans le communiqué. « Cependant, d'autres segments qui n'ont pas connu à peu près le même degré de baisse des revenus poursuivent leurs efforts de recrutement. Historiquement, lorsque le chômage commence à augmenter, de nombreux franchiseurs voient un intérêt accru pour leurs opportunités de franchise. Il existe une perspective historique selon laquelle le marché du travail adoucit et les Américains n'ont plus confiance en leur situation d'emploi actuelle, beaucoup peuvent vouloir la sécurité d'être leurs propres patrons. « 

Les franchiseurs restent optimistes pour une reprise rapide, a rapporté l'enquête, avec près de la moitié (48%) prévoyant la réouverture des sites dans les deux mois et les deux tiers (67%) s'attendent à une reprise des ventes du système dans les six mois.


Les sujets: Stratégie d'entreprise et rentabilité, Coronavirus (COVID-19, Franchisage

Entreprises: FranConnect



Contenu connexe


Dernier contenu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *