Catégories
Actus culinaires

Le procureur agira contre l'absentéisme scolaire qui n'a pas "de justification claire et définitive"

Jeudi,
3
septembre
2020

18:45

Le ministère public souligne que la scolarité obligatoire persiste, même si elle prendra en compte "le scénario unique du risque sanitaire" dans les centres et les foyers

L'école Mare Nostrum de Valence prépare le retour à ...

L'école Mare Nostrum de Valence s'apprête à retourner en classe.
BIEL ALINO

Le parquet des mineurs a coordonné la réponse que donnera le ministère public dans les cas où, avant l'année scolaire marquée par le coronavirus, il y a absentéisme scolaire sans justification. Le Procureur explique que, bien que l'inquiétude concernant une éventuelle contagion soit "compréhensible et partagée", la scolarité entre six et 16 ans est toujours obligatoire.

<< La présence des élèves en personne constitue une obligation incontournable pour les parents ou tuteurs des mineurs concernés. Leur négligence volontaire, injustifiée et persistante entraînera les conséquences juridiques découlant de la violation des devoirs inhérents à l'autorité parentale, comme cela a été le cas de façon habituelle jusqu'ici en cas d'absentéisme », dit-il.

La déclaration de l'accusation précise que les cas d'absentéisme restent, en principe, entre les mains des autorités éducatives, et que les procureurs étudieront uniquement a posteriori les hypothèses d'absence «répétée et non justifiée». Dans ces cas, ils examineront le dossier administratif et ouvriront une procédure pour "peser individuellement les circonstances concurrentes dans chaque cas. La réponse sera adaptée" à la situation spécifique des étudiants concernés et de leurs familles respectives. "Elle sera prise en considération, indique-t-il, "La situation pandémique actuelle dérivée du COVID-19, et le scénario unique dérivé des risques sanitaires présents non seulement dans l'environnement scolaire, mais aussi dans la famille".

Enfin, le Procureur n'ira de l'avant "que dans les affaires pour lesquelles il n'y a pas de justification claire et définitive de l'exemption, même temporaire, de l'obligation de se présenter en personne". Dans ces cas, le procureur poursuivra la procédure «aux fins d'exercer une action pénale contre les parents ou tuteurs qui auraient enfreint les devoirs inhérents à l'autorité parentale».

Selon les critères de

Le projet Trust

Savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *