Catégories
Actus culinaires

Le Maroc n'ouvrira pas ses frontières maritimes et terrestres avec l'Espagne et il n'y aura pas d '«opération traversant le détroit»

Jeudi,
9
juillet
2020

12:42

Le gouvernement a seulement autorisé à voyager de notre pays à travers cette zone, avortant le passage de près de trois millions de Marocains qui traversent le pays en voiture chaque été. S ouvrir ses ports avec la France et l'Italie.

Un flic

Un policier veille à la fermeture partielle de la ville de Safi au sud du Maroc.
Fadel Senna AFP

Cette année, il n'y aura aucune «opération pour traverser le détroit». L'Espagne ne sera pas traversée par plus de trois millions de Marocains et d'Algériens qui traversent toute la péninsule pour passer leurs vacances dans leur pays d'origine car le Maroc a décidé de garder fermées ses frontières terrestres de Ceuta et Melilla et ses liaisons maritimes avec l'Espagne.

Le Royaume d'Alaou autorise les Marocains ou les résidents étrangers qui voyagent depuis le port français de Ste ou depuis Gnova, en Italie, ainsi que par voie aérienne depuis le 15 juillet, à entrer dans le pays. À travers chaque région, Rabat peut ouvrir ses connexions avec l'Espagne, mais il est prévu que seule une minorité des près de trois millions de Marocains qui parcourent la péninsule chaque année finissent par acheter un billet d'avion dans notre pays pour se rendre dans leur pays d'origine. . Autrement dit, cet été, le Maroc sera fermé au tourisme car les voyageurs étrangers ne pourront en aucun cas y entrer.

Le Maroc a fait état de tous ces changements dans un communiqué officiel des ministères de l'Intérieur, des Affaires étrangères et de la Santé. Le texte n'explique pas la raison de la fermeture des liaisons maritimes avec l'Espagne lors de l'ouverture de deux ports en France et en Italie. Des sources diplomatiques rappellent que Rabat entend ainsi décourager les voyageurs qui rentrent habituellement dans leur pays en été pour minimiser le risque d'importer des infections d'Europe. Avec ces restrictions, une grande partie des près de trois millions de Marocains qui sont rentrés dans le pays via les ports espagnols, dont beaucoup de France ou de Belgique, resteront en Europe cet été.

Les citoyens entrant au Maroc devront subir un test PCR pendant moins de 48 heures avant l'embarquement. Et il n'est pas exclu que pendant le voyage ces tests de Covid-19 soient également effectués. Chacun peut alors quitter le pays par les mêmes moyens par lesquels il est arrivé.

Le Maroc est l'un des États les plus stricts depuis la fermeture de ses frontières extérieures depuis le début de la pandémie de coronavirus. En fait, il n'a même pas permis de retourner à ses ressortissants qui étaient absents lorsque les correspondances ont été bloquées contrairement à ce qu'ont fait les laissez-passer européens, qui ont rapatrié leurs citoyens.

Selon les critères de

Le projet Trust

Savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *