Catégories
Actus culinaires

Le gouvernement met en garde Torra et Urkullu: "Il est obligatoire qu'ils assistent à la Conférence des présidents"

Mardi,
28
juillet
2020

16:56

Montero demande aux présidents catalan et basque de se rendre vendredi à La Rioja pour travailler "de l'unité et de la coopération" pour la reprise après la pandémie de coronavirus

Pedro S

Pedro Snchez, lors du Conseil des ministres qui s'est tenu ce mardi à Madrid.
Borja Puig de la Bellacasa EFE

La porte-parole du gouvernement a exigé aujourd'hui de la Palais de la Moncloa aux présidents de la Generalitat, Quim Torra, et l'exécutif basque, Iigo Urkullu, qui "est tenu" d'assister vendredi prochain à la Conférence des présidents de quoi fêter La Rioja. "La réunion est assez importante", a déclaré Mara Jess Montero, "et je ne vois aucune raison pour laquelle ils ne devraient pas y assister." Une absence, a-t-il également prévenu, serait «un manque de respect» pour le reste des dirigeants autonomes.

Torra et Urkullu ont demandé que la réunion se tienne par voie électronique, comme les 15 précédentes depuis la déclaration de l'état d'alarme. En tout état de cause, les deux dirigeants n'ont pas assisté aux réunions multilatérales depuis longtemps et n'ont besoin que de réunions bilatérales avec le Gouvernement d'Espagne.

Montero a qualifié la réunion de "obligatoire, essentielle et nécessaire" étant donné la gravité de la situation que l'Espagne a connue et compte tenu de l'importance des fonds européens dont les communautés autonomes pourront disposer. Pour tout cela, le ministre des Finances a également déclaré après la Conseil des ministres"Les plus hautes autorités du pays doivent analyser la situation et étudier la répartition des transferts européens."

Comme le porte-parole l'a également avancé, le Premier ministre a l'intention, désormais, de convoquer cet organe tous les mois, même si toutes les réunions ne se feront pas en personne, comme celle de vendredi à San Milln de la Cogolla. Montero a souligné que l'exécutif a organisé 15 conférences de présidents télématiques alors que l'état d'alerte a duré, mais que maintenant et en résumé de la fin du cours, Moncloa a estimé qu'il était pratique de prendre rendez-vous en personne.

Interrogé sur l'urgence d'Urkullu de rassembler Commission mixte État-Gouvernement basque, Montero a assuré que cette réunion aura lieu, sans préciser quand. Et il a de nouveau exhorté le président basque à assister au conclave de la Rioja vendredi prochain.

Le président de la La communauté de MadridIsabel Daz Ayuso a également exigé que le rendez-vous soit télématique, mais en raison de la réponse de Moncloa, le gouvernement n'admettra pas un autre type d'assistance autre que le face à face.

Montero a souligné qu'avec le conclave, le gouvernement veut travailler avec les exécutifs régionaux "dans l'unité et la coopération", bien que "dans le plus grand respect de la sphère de compétence et avec un principe fondamental de défense de la État autonome qui définit notre Constitution"

Les présidents basque et catalan ont traditionnellement été absents des différentes conférences de présidents qui ont été convoquées par les gouvernements du PSOE ou du PP jusqu'à ce qu'après l'activation de l'état d'alarme, la télématique ait commencé en mars dernier.

Selon les critères de

Le projet Trust

Savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *