Catégories
Actus culinaires

La justice arrête la réforme du Code pénal pour changer le délit de sédition et de rébellion

Mardi,
7
juillet
2020

16:45

Le gouvernement avait envisagé de l'approuver avant la fin de l'année, mais ce calendrier est désormais abandonné.

Juan Carlos Campo, lors d'une conférence de presse après le Conseil des ministres.

Juan Carlos Campo, lors d'une conférence de presse après le Conseil des ministres.
JAVIER BARBANCHO

La réforme du Code pénal de changer les délits de rébellion et de sédition, projetés en son temps pour renouveler ces figures juridiques et les empêcher d'être liés à des événements tels que le processus d'indépendance en Catalua – ses principaux conducteurs ont été reconnus coupables de sédition – est stationné. Le ministre de la Justice, Juan Carlos Campo, a démenti aujourd'hui, lors de la comparution après la réunion du Conseil des ministres, à entreprendre avant la fin de l'année, ce qui était l'objectif initialement fixé par le gouvernement.

"Un calendrier n'est pas établi mais il est vrai qu'il y a des modifications au Code pénal que nous devons aborder", a indiqué le ministre, sans faire référence spécifiquement à ces deux types de délits. Cela devrait être fait dans 15 jours. " En tout état de cause, lorsqu'elle est abordée, elle doit se faire avec un "grand consensus" et un "débat calme". Poe qui a répété qu'il n'y a pas de date pour cela, maintenant, en plus, que "toutes les énergies sont consacrées à la reconstruction du pays" et à sortir de la crise sociale et économique après l'assainissement.

L'exécutif a ainsi parqué une modification juridique qui prétend être un geste pour les groupes pro-indépendance, en particulier pour l'ERC, qui a permis l'investiture de Pedro Snchez, mais avec qui les relations sont désormais plus tendues. ERC s'est distancié du gouvernement, lors des débats de la état d’alarme, et Moncloa a trouvé à Ciudadanos un partenaire plus stable, même favorable aux budgets de soutien.

Selon les critères de

Le projet Trust

Savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *