Catégories
Actus culinaires

Ils recherchent 15 immigrants d'environ 100 fugitifs de la quarantaine à Carthagène

Mercredi,
29
juillet
2020

12:08

Des sources de la délégation gouvernementale ont souligné que pendant la nuit, une centaine d'immigrants irréguliers ont quitté la zone portuaire en passant la quarantaine de 14 jours décrétée par le ministre de la Santé.

Murcie

Les immigrés sont arrivés ce week-end à Carthagène.
EFE

La police nationale recherche 15 des près d'une centaine d'immigrants qui aux premières heures de ce mercredi ont rompu la quarantaine imposée au quai de Décharges (Carthagène) aux 259 occupants du bateau en contact étroit avec 34 cas positifs arrivés sur la côte murcienne le week-end dernier.

Des sources de la délégation gouvernementale ont souligné que pendant la nuit une centaine d'immigrants irréguliers ont quitté la zone portuaire qu'ils passaient la quarantaine de 14 jours décrétée par le ministre de la Santé dans un hôpital de campagne installé par la Croix-Rouge.

Au total, le week-end dernier, ils ont atteint les rives de la région de Murcie 31 bateaux avec 454 occupants, dont 34 ont été testés positifs pour coronavirus, 32 d'entre eux entrent à l'hôpital Virgen de la Caridad et les deux autres à l'hôpital de Santa Luca, tous deux situés à Carthagène.

Aussi, 259 immigrantsComme ils étaient considérés comme des contacts étroits pour voyager sur le même bateau que certains des cas positifs lors des tests effectués par le ministre de la Santé, ils se trouvaient sur le quai d'Escombreras, passant la quarantaine, faute de trouver un logement pour eux.

Dans cette situation, des divergences sont à nouveau apparues entre la Délégation gouvernementale et l'Exécutif autonome sur la question de savoir quelle administration doit prendre en charge ces immigrants, puisque les deux parties considèrent que l'autre devrait être compétente pour cela.

Ainsi, le Ministre de la Santé a demandé au Ministère de la Défense de permettre la Collège marin de Carthagène et la délégation gouvernementale que la communauté les emmène à l'Albergue de El Valle et à d'autres bâtiments de propriété autonome, comme cela s'est produit lors de l'arrivée précédente des bateaux, qui a eu lieu plus tôt en juillet.

Alors que cette divergence est résolue, qui a même abouti à un procès devant la Chambre Contentieuse-Administrative de la TSJ de la Région de Murcie, La Croix-Rouge a installé un hôpital de campagne sur le quai d'Escombreras pour les immigrants irréguliers en quarantaine.

De leur côté, les 161 immigrés non testés positifs pour la PCR ou considérés comme des contacts étroits ont été accueillis par des organisations non gouvernementales dans le cadre du programme de coopération mis en place par le Ministère des migrations et des ONG.

Selon les critères de

Le projet Trust

Savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *