Catégories
Actus culinaires

Ils démantèlent une partie illégale à Tenerife avec 78 personnes sans protection

Vendredi,
7
août
2020

17:27

La police canarienne a trouvé dans l'enceinte une zone VIP et des boissons non conformes aux mesures préventives établies par le Covid-19

Polic

Agents de la police canarienne
C.G. Police des Canaries

Des agents de la police canarienne et de la police locale de Gmar ont démantelé une partie illégale et identifié 78 personnes qui manquait de mesures de protection contre le coronavirus et ne gardait pas la distance de sécurité interpersonnelle. Quinze d'entre eux sont mineurs.

La fête a eu lieu jeudi après-midi dans la zone rurale de cette municipalité de Tenerife, a informé le ministre de l'Administration publique, de la Justice et de la Sécurité du gouvernement des Canaries dans un communiqué.

Dans l'opération de police un acte d'infraction au promoteur de l'acte (l'un des assistants) pour non-respect du règlement préventif contre Covid-19, ainsi que trois autres pour infractions graves aux règlements relatifs aux divertissements publics et aux activités classifiées aux Canaries.

La police locale de Gmar a demandé la collaboration du corps général de la police canarienne, qui a envoyé cinq soldats sur les lieux, trois en uniforme et deux en civil.

L'opération de police a eu lieu après plusieurs plaintes de quartier des environs d'une ferme, située dans le Barranco de Badajoz, où une fête avait lieu. sans l'autorisation correspondante et avec des soupçons que des mineurs pourraient participer et que la consommation d'alcool et de substances interdites pourrait être encouragée.

Les agents ont accédé à l'intérieur de la ferme et ont constaté qu'une piste de danse, une zone de boissons incontrôlées avaient été aménagées pour leur service et une zone VIP, des enceintes pour lesquelles l'accès devait payer un droit d'entrée compris entre 20 et 25 euros et où les mesures préventives établies en raison de la crise sanitaire causée par Covid-19 sont violées. De plus, plusieurs substances interdites, ajoute le conseiller.

Le Corps général de la police canarienne rappelle aux citoyens la nécessité de maintenir les directives de sécurité et de prévention contre Covid-19, qui ont été mises à jour le 3 août par le gouvernement des îles Canaries. Des lignes directrices qui, entre autres, établissent que toutes les personnes âgées de six ans et plus sont tenues de porter un masque, à quelques exceptions près.

Selon les critères de

Le projet Trust

Savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *