Catégories
Actus culinaires

Ce sont les principales mesures pour la rentrée scolaire

Entente entre le gouvernement et la CCAA

Jeudi,
27
août
2020

18:52

L'utilisation du masque sera obligatoire à partir de 6 ans, le lavage des mains et la ventilation seront fréquents et chaque jour la température des élèves, enseignants et autres personnels sera prise.

Les ministres de la santé, Salvador Illa; et éducation

Les ministres de la santé, Salvador Illa; et Education, Isabel Cela, lors d'une conférence de presse pour présenter les mesures.
EFE

Le gouvernement et les communautés autonomes se sont mis d'accord jeudi sur une trentaine de mesures pour faciliter que la rentrée scolaire se fasse avec une plus grande sécurité face à la pandémie de coronavirus. Voici les principaux:

PRINCIPES GÉNÉRAUX

  • L'année scolaire se déroulera en personne jusqu'au 2 de l'ESO et à partir de 3 de l'ESO elle pourra avoir un caractère mixte.
  • Les centres éducatifs assureront des services de cantine et un soutien éducatif aux mineurs vulnérables ou à ceux qui ont des besoins spéciaux.
  • Les travailleurs des centres éducatifs y réduiront leur présence au minimum indispensable et ils seront encouragés à exercer des activités non pédagogiques par voie télématique.

MESURES D'HYGIÈNE ET DE CONTRÔLE

  • L'utilisation du masque sera obligatoire à partir de 6 ans dans tous les espaces du centre et indépendamment du maintien ou non de la distance interpersonnelle.
  • Les étudiants, les enseignants et le reste du personnel doivent maintenir une distance interpersonnelle d'au moins 1,5 mètre entre eux et en général.
  • Le lavage des mains est une mesure d'hygiène essentielle pour éviter la contagion. Il est suggéré aux enfants de le faire au moins cinq fois par jour: en entrant, en sortant, avant et après le patio ou en allant à la salle à manger; et après être allé aux toilettes.
  • La température corporelle de tous les élèves et du personnel est prise au début de chaque journée. Chaque centre est organisé de manière à éviter les foules.
  • Les personnes présentant des symptômes compatibles avec Covid-19, tels que la fièvre, ne pourront pas se rendre dans les centres éducatifs. Que ce soit des étudiants, des enseignants ou d'autres membres du personnel. La même chose se produira avec ceux qui sont en isolement ou en période de quarantaine.
  • L'une des principales mesures visant à garantir la sécurité des plus petits est la création de soi-disant «groupes de coexistence stables». Un concept dont je parlerai beaucoup à partir de maintenant. Il sera créé pour les élèves de l’éducation de la petite enfance et du premier cycle de l’enseignement primaire. L'idée est que ces petits groupes d'enfants, toujours les mêmes, partagent l'espace dans les salles de classe et réalisent les mêmes activités ensemble. L'objectif est que ces groupes soient totalement étanches, c'est-à-dire que les plus petits ne puissent pas avoir de contact avec d'autres enfants. Par conséquent, dans les groupes de coexistence stables, il n'est pas nécessaire d'appliquer la distance interpersonnelle de 1,5 mètre.

ACTION DANS LES CAS POSITIFS

Le protocole détaillé dans le Guide d'action en cas de cas de COVID-19 dans les centres éducatifs sera appliqué, dont les axes sont les suivants.

  • Empêcher les personnes présentant des symptômes de fréquenter le centre éducatif.
  • Isolement de la personne symptomatique et avis au système de santé.
  • Maintenir l'activité en prenant des précautions extrêmes jusqu'à ce que l'infection soit confirmée ou exclue chez la personne symptomatique
  • Mise en quarantaine des contacts étroits dans les conditions décidées par les autorités sanitaires. En outre, les contacts étroits peuvent être ordonnés d'effectuer un test PCR et de mettre en quarantaine pendant 14 jours ou 10 jours après une PCR négative sur un échantillon prélevé ce jour-là.

NETTOYAGE ET VENTILATION

  • Il y a une demande pour intensifier le nettoyage. Surtout dans les salles de bain et dans les endroits les plus utilisés.
  • La ventilation par ouverture des fenêtres sera beaucoup plus fréquente. Pendant au moins 10 à 15 minutes au début et à la fin de la journée, pendant la récréation et si possible entre les cours.

COORDINATION

  • Chaque école devra nommer un responsable Covid. Être celui qui est en charge de la maîtrise de tous les protocoles et qui entretient l'interlocution avec les services de santé.
  • Le ministère de la Santé et de l'Éducation constituera un groupe chargé de coordonner et de surveiller la pandémie.

LIMITATION DES CONTACTS ET SENSIBILISATION

  • Il n'y aura pas d'activités scolaires ou parascolaires qui mélangent les élèves en différents groupes ou celles qui nécessitent une proximité particulière.
  • Les événements sportifs et les célébrations doivent se dérouler sans public.
  • Les élèves recevront une éducation sanitaire pour leur apprendre à maintenir l'hygiène ou à utiliser correctement le masque.

SALLES À MANGER

  • Les cantines scolaires devront s'adapter à la nouvelle situation. Pour commencer, garantir la distance interpersonnelle de 1,5 mètre. L'exception est dans le cas des groupes de coexistence stables. Des postes permanents seront attribués tout au long de l'année et il sera garanti que dans le cas de groupes, il n'y aura pas d'autres contacts avec d'autres enfants.

TRANSPORT SCOLAIRE

  • Le masque sera obligatoire à partir de 6 ans, comme dans les centres éducatifs. De même, il est recommandé aux enfants de trois à cinq ans de les porter également sur la route. Les mineurs se verront attribuer des sièges fixes pour toute l'année scolaire.

Selon les critères de

Le projet Trust

Savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *